Le Directeur de la Jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a diffusé ce jeudi 17 décembre au soir une nouvelle version du protocole sanitaire applicable dans les accueils collectifs de mineurs.

 

Le protocole sanitaire des accueils collectifs de mineurs, a été remis à jour.

 

Il ne présente que peu de différences avec la précédente version du 16 novembre. Il entérine surtout la réouverture de tous les accueils collectifs de mineurs sans hébergement, à savoir les accueils de loisirs périscolaires, les accueils de loisirs extrascolaires, les accueils de jeunes et les accueils de scoutisme sans hébergement. Les accueils avec hébergement restent suspendus jusqu’à nouvel ordre.

 

Les deux autres nouveautés de ce protocole concernent les locaux pouvant accueillir des ACM (la limitation liée aux catégories d’ERP utilisables a été levée), et l’autorisation d’organiser des activités physiques en intérieur comme en plein air. Toutes les autres règles (gestes barrières, brassage, port du masque, etc.) sont inchangées par rapport au protocole du 16 novembre.

 

Voici l’intégralité du message adressé par courriel par le DJEPVA aux organisateurs d’ACM :

 

“Mesdames, Messieurs,

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la seconde phase d’assouplissement du confinement et en complément de mon message du 16 décembre  2020, vous trouverez, en pièce jointe, le protocole applicable aux accueils collectifs de mineurs sans hébergement validé ce jour par le centre interministériel de crise.

 

Ce protocole vous permettra d’adapter les modalités de fonctionnement des accueils au contexte sanitaire toujours marqué par l’épidémie de covid-19. L’objectif recherché et partagé par tous est d’accueillir les mineurs dans des conditions garantissant à la fois l’accès à des loisirs éducatifs de qualité et le respect des mesures permettant de lutter contre l’épidémie prévues au décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

 

Les services de l’Etat chargés du suivi des accueils collectifs de mineurs restent à votre disposition pour vous apporter l’appui nécessaire à la mise en œuvre de ces mesures

 

JEAN-BENOIT DUJOL
Délégué interministériel à la jeunesse,
Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

Partagez cet article....

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Aller au contenu principal